Umr 8215-Trajectoires

De la sédentarisation à l’État

Accueil > Le laboratoire > Liste des membres > VAN DEN BOSSCHE Benjamin

VAN DEN BOSSCHE Benjamin

vendredi 4 décembre 2015, par Trajectoires

Chercheur associé - Service archéologique départemental des Yvelines

Contact : benjamin.van-den-bossche@mae.u-paris10.fr

Recherches actuelles

Responsable d’opération au Service archéologique départemental des Yvelines depuis 2011, Benjamin Van den Bossche dirige et participe à de nombreuses opérations d’archéologie préventive en milieu rural ou en contexte stratifié. Coordinateur de l’inventaire départemental, il veille également à l’enrichissement permanent de la Carte archéologique des Yvelines.

Rattaché à l’UMR 8215-Trajectoires, il s’intéresse plus particulièrement aux problématiques relatives à l’évolution conjointe des systèmes sociaux et spatiaux dans le nord-ouest de l’Europe et aux dynamiques culturelles qui affectent le Bassin parisien entre la fin du IIIe millénaire et le Ve siècle avant notre ère.

Parcours de recherche

Benjamin Van den Bossche a consacré ses deux années de Master à étudier l’un des plus importants corpus céramique de l’âge du Bronze final de Basse-Normandie, d’une part, et à réfléchir aux apports de l’analyse spatiale et des grands décapages à la compréhension des sociétés des âges des Métaux en Europe occidentale, d’autre part.

Dans le prolongement de ces premiers travaux universitaires, soutenus à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, les recherches qu’il a engagées en 2006, dans le cadre d’une thèse sous la direction de Patrice Brun, visent à décrire et analyser la structuration d’espaces ruraux bien documentés, afin de restituer leurs trajectoires dans la longue durée et de caractériser l’évolution des systèmes agraires de la fin du Néolithique au début du Ier siècle de notre ère.

De 2006 à 2009, il est intervenu en tant qu’enseignant vacataire à l’Université de Cergy-Pontoise, assurant une série de cours et travaux dirigés portant sur la Protohistoire européenne.

Bibliographie

Articles

« Spatial Analysis in Later Prehistory », in : MARCIGNY C., MC FAYDEN L. (dir.), The Prehistory of France, Cambridge, Cambridge University Press, à paraître.

2012 : « Deux mille ans de construction des paysages agraires entre Caen et Bayeux. Aspects méthodologiques et perspectives de recherche », in : CARPENTIER V., MARCIGNY C. (dir.), Des Hommes aux champs. Pour une archéologie des espaces ruraux du Néolithique au Moyen Âge. Actes de la table ronde de Caen, 8-9 octobre 2008, Rennes, Presses universitaires de Rennes (Archéologie et culture), p. 409-433.

2011 : « The pattern of agricultural activities in the Norman countryside (2500-30 BC) as seen through preventive excavations on the south side of Caen », in : BLANCQUAERT G., MALRAIN F., STAÜBLE H., VANMOERKERKE J. (dir.), Understanding the Past : a Matter of Surface-Area. Acts of the XIIIth Session of the EAA Congress, Zadar 2007, Oxford, Archaeopress (British Archaeological Reports, 2194), p. 49-71.

2009 : « Évolution des formes de l’exploitation agricole dans la campagne normande (2500-30 avant J.-C.). L’exemple des fouilles préventives de la périphérie sud de Caen », Revue archéologique de l’Ouest, 26, p. 57-83.

2007 : « Le mobilier céramique du Bronze final et du début du premier âge du Fer du Mont-Joly à Soumont-Saint-Quentin (Calvados) : nouvelles données », Bulletin de la Société préhistorique française, 104 (1), p. 147-170.