De la sédentarisation à l’État

Nos tutelles

CNRS Université de Paris 1 Pantheon Sorbonne

partenaires

INRAP Parc Marin Iroise Academie des sciences Tchèque Archéologie Université Nationale Cheng Kung de Taiwan Consortium 3D SHS

labex

LabEx DynamiTe

mae

MAE

Rechercher




Accueil > Projets > Projets en cours

Archéologie du merveilleux : la fouille des décors cinématographiques d’un conte de fée (Peau d’âne, Demy 1970)

publié le , mis à jour le

Description du projet :
L’archéologue Olivier Weller s’est mis en tête de fouiller depuis 2012, avec une équipe du laboratoire et des étudiants à la fois en archéologie ou en cinéma, un des sites où Jacques Demy a tourné plusieurs scènes de son film Peau d’âne.
Que nous racontent les vestiges du passé ? La comparaison entre le film et ses traces retrouvées, permet-elle de s’interroger sur la vanité des interprétations archéologiques ?

La cabane où la princesse, interprétée par l’actrice Catherine Deneuve, se réfugie pour échapper aux désirs de son père incestueux, a disparu. Mais sur son emplacement, dans la forêt, perles, clous, paillettes et autres fragments apparaissent dès que l’on gratte un peu le sol, comme si celui-ci avait gardé l’empreinte du film pour satisfaire notre curiosité. Strate après strate se révèle le sortilège de cette histoire de Peau d’Âne que l’on découvre plusieurs fois millénaire.
Le conte, lui même possède sa propre préhistoire. Adapté d’un texte de Charles Perrault, repris d’un conte napolitain, provenant d’une tradition orale remontant à l’Égypte ancienne, ou bien avant encore, ce récit conserve la marque de ses origines. Est-ce que sa séduction opère grâce à toutes ces choses enfouies on ne sait où ?
Notre projet Peau d’Âme, dans une constante référence à la légèreté supposée de la mise en scène de Jacques Demy, nous oblige à appréhender la manière dont on nous raconte l’éducation des filles, la représentation de la sexualité et bien évidemment de l’inceste, cet interdit fondamental de notre civilisation. Notre mémoire profonde ne guiderait-elle pas - bien plus que nous ne l’envisageons - nos pas.

En suivant la recherche scientifique, le film cherche à comprendre la magie de l’œuvre du cinéaste, le charme du texte de Charles Perrault, la fascination du récit originel. Qu’est-ce que cette histoire continue de fouiller en nous ?

Film documentaire "Peau d’âme" (sortie prévue en oct. 2017)
Réalisation Pierre Oscar Lévy
Auteurs : Pierre Oscar Lévy et Olivier Weller
Produit par Look At Sciences et en co-production avec Ciné-Tamaris, Universcience.tv, laboratoire Trajectoires-CNRS et Video de Poche
Prix du public au Festival du film d’archéologie de Clermont-Ferrand (juin 2017)

Plaquette de présentation du projet (juin 2016) :


Pour en savoir plus :
Archéologie du merveilleux (2017)
Peau d’âme : le film (2016)
Site Web Look@Sciences
France-Culture (le Salon noir, 19/12/2015)