Umr 8215-Trajectoires
De la sédentarisation à l’État

Nos tutelles

CNRS Université de Paris 1 Pantheon Sorbonne

partenaires

INRAP Parc Marin Iroise Academie des sciences Tchèque Archéologie Université Nationale Cheng Kung de Taiwan Consortium 3D SHS

labex

LabEx DynamiTe

mae

MAE

Rechercher




Accueil > Le laboratoire > Liste des membres

COLLIN Jean-Philippe

Doctorant, Université Paris 1 (UMR 8215) et Université de Namur (LIATEC)

Contact : collin.jeanphilippe@gmail.com

Recherches actuelles

Thèmes abordés

  • Exploitation et transformation des matières minérales silexifères du Bassin de Mons
  • Systèmes de productions minières et réseaux de circulation dans le nord-ouest de l’Europe

Thèse en cours :

  • De la mine à l’habitat : économie des productions minières du Bassin de Mons au Néolithique (4 400-2 200), sous la co-direction de L. Burnez-Lanotte (UNamur), F. Giligny (Paris 1) et J.M. Baele (UMons).

Riche de nombreux gîtes à silex, la région du Bassin de Mons a présenté un intérêt particulier pour les populations humaines dès la préhistoire ancienne. Fertile, elle fut par conséquent peuplée de différentes communautés néolithiques et, en l’état actuel des recherches, c’est une région d’Europe présentant une des plus grandes concentrations de sites miniers datés du Néolithique : Villerot, Douvrain Rue du Temple, Flénu l’Ostenne, Ciply, Mesvin Sans-pareil, Spiennes Petit-Spiennes, Spiennes Camp-à-Cayaux, Harmignies, Obourg,… La recherche projetée vise à caractériser les différents gîtes à silex exploités au Néolithique, à étudier les chaînes opératoires des productions –structurées ou non - issues des sites miniers du Bassin de Mons situés autour de Spiennes, du Néolithique moyen à l’émergence des premières sociétés protohistoriques dans nos régions (4400-2200 av. J.-C.). Elle vise ensuite la mise en évidence et l’étude du réseau de communautés néolithiques alimentées en ressources siliceuses depuis le Bassin de Mons, et une meilleure compréhension de l’organisation entre communautés exploitant les minières du bassin. Enfin, via la mise en exergue de ces réseaux économique essentiels, c’est une approche du processus macrohistorique du Néolithique régional qui est envisagée.

Bibliographie

Articles

COLLET H., WOODBURY M. et COLLIN J.-PH, (à paraître). Investigation of new chipping floors in 2011 on the Spiennes Neolithic Flint Mining Site, Flint Mining in Pre- and Protohistoric Times, Paris ;

VERSTRAELEN N., COLLET H. et COLLIN J.-PH, 2012. Programme de Gestion et de conservation pour les Minières néolithiques de Spiennes, Echo Karst 89  : 1-5 ;

COLLIN J.-PH. et COLLET H., 2011. Mode d’acquisition, stigmates d’utilisation et motifs d’abandon des outils d’extraction du puits néolithique “ ST20 ” de Petit-Spiennes, Spiennes (Hainaut, Belgique), Anthropologie et Préhistoire 122  : 1-56 ;

HAUZEUR A., COLLIN J.-PH., NATON H.-G., BERNARD-GUELLE S. et FERNANDES P., 2010. Un site d’exploitation néolithique dans le complexe minier du Pays d’Othe : fouille préventive à Mesnil-Saint-Loup - “ Les Vieilles Vignes ” (Aube, France), Notae Praehistoricae 30, Bruxelles ;

DESTERBECQ D., COLLIN J.-PH. et DERAMAIX I., 2009. Mons/Spiennes : fouilles de deux puits néolithiques d’extraction de silex à “ Petit-Spiennes ”, parcelle 406b (suite), Chronique de l’Archéologie wallonne 16, Namur.

Rapports

HAUZEUR A., BERNARD-GUELLE S., NATON H.-G., COLLIN J.-PH., FERNANDES P., PIBOULE M., ROUX L., SALAVERT A., 2012. Une minière néolithique à Mesnil-Saint-Loup, « les Vieilles Vignes ». Champagne-Ardenne, Aube (10), Paléotime ;

COLLIN J.-PH. et COLLET H., 2012. Les mines néolithiques de Petit-Spiennes (Mons, Belgique). Structures 79.1 et 79.2. Rapport de fouilles de l’année 2007, SRPH et SPW.

Interventions en colloques

Collin J.-Ph. et Collet H., “ La Lithothèque du Bassin de Mons : un projet de géoarchéologie ”, Journée du Groupe de Contact FNRS – Préhistoire, Bruges, décembre 2012 ;

Collet H., Woodbury H. et Collin J.-Ph., “ Investigation of new chipping floors in 2011 on the Spiennes Neolithic Flint Mining Site ”, 5e conference internationale de la Commission “Mines de silex pré- et protohistoriques” de l’UISPP, Paris, septembre 2012 ;
Collin J.-Ph., “ De la hache au pic d’extraction : recyclage d’un outil au sein de la Structure 20 de Petit-Spiennes, Hainaut (Belgique) ”, Journée du Groupe de Contact FNRS – Préhistoire, Tongres, décembre 2010 ;

Hauzeur A. et Collin J.-Ph., “ Un site d’exploitation néolithique dans le complexe minier du Pays d’Othe : fouille préventive à Mesnil-Saint-Loup“ Les Vieilles Vignes ” (Aube, France) ”, Journée du Groupe de Contact FNRS – Préhistoire, Tongres, décembre 2010 ;

Hauzeur A., Bernard-Guelle S., Naton H.-G., Fernandes P., Collin J.-Ph., “ Le site minier de Mesnil-Saint-Loup (Aube, France) ”, Journée d’archéologie régionale de Champagne-Ardenne, Châlons-en-Champagne, novembre 2010 ;

Collin J.-Ph. et Collet H., “ The mining tools of shaft 20 at Petit-Spiennes (Hainaut, Belgium), their use and abandonment ”, 3e conférence internationale de la Commission “Mines de silex pré- et protohistoriques” de l’UISPP, Madrid, octobre 2009.

Travaux universitaires

Collin J.-Ph., 2010 - “ Étude des outils miniers de la structure d’extraction néolithique “ ST 20 ” de Petit-Spiennes, Spiennes (Hainaut, Belgique) : approche morphologique, technologique et fonctionnelle ”, mémoire de fin d’étude à l’Université Libre de Bruxelles (option pré/protohistoire).